Aujourd’hui, on vous propose pour la première fois une interview. Une interview de Joséphine Gravis, jeune créatrice de mode dont la première collection intitulée Bleu Blanc Rouge sort prochainement. Pour les plus impatients, un vernissage a lieu au Delkographik Studio à Rennes, demain soir de 19h à 22h. Voici un petit aperçu de la nouvelle collection, pour l’interview cela se passe dans la suite.

Salut Joséphine peux-tu te présenter ?
Je suis arrivée à rennes en 2000 pour entrer aux beaux-arts dont je suis sortie en 2006. Depuis, je suis restée à Rennes où j’ai mes amis et ma vie.
 Je qualifierais mon métier comme créatrice de mode. je n’aime pas le mot styliste. Je n’ai jamais pris de cours de couture, j’ai appris toute seule, au fil de mes erreurs… 
Je pratique également le graffiti (Jojo) depuis 2004, je fais des illustrations mettant en scène des animaux débiles et je passe des disques avec mon acolyte Nate…

Cinq mots pour te décrire?
dessin, couture, graffiti, soirées, amis.

Peux tu nous présenter cette nouvelle collection Bleu Blanc Rouge ?
La collection BLEU BLANC ROUGE est constituée de robes, jupettes, blousons, veste et sweats conçus dans un esprit inspiré des coupes des années 60 et 80. Les formes sont simples et géométriques.

Pourquoi ces trois couleurs?
Depuis quelques années déjà, j’aime l’imagerie Mods. Mais ici, en France, ces trois couleurs ont une mauvaise image, les gens pensent tout de suite au nationalisme… Si tu es habillé en bleu-blanc-rouge, ils vont te regarder d’un drole d’air et se poser des questions sur tes affinités politiques… La plupart des gens à qui je parle de la collection me font directement la réflexion « ah ouais ! vive la France ! ». Pour moi, ce n’est pas du tout une affaire de politique mais une gamme couleur qui me plait… Je suis allée à Berlin l’été dernier et beaucoup de personnes très stylées sont habillées en bleu-blanc-rouge… ça a été le déclic.

Avant Bleu Blanc Rouge, quels ont été tes principaux travaux?
J’ai commencé la couture aux beaux-arts où je faisais des vêtements concepts, entre mode et design, des vêtements rembourrés… mais importables. A côté de ça, j’ai fait des blousons et d’autres vêtement plus faciles à porter que j’ai déposés dans quelques boutiques à Rennes et à Paris. j’ai fais quelques salons de créateurs… Mais je n’avais jamais pensé une collection véritablement, je faisais des vêtements que j’aimais mais qui n’avaient pas véritablement de lien entre eux…

Et après Bleu Blanc Rouge, des projets ?
Chaque chose en son temps…

Comment travailles-tu ?
Avant tout, je me gave d’images qui proviennent de partout : magazines actuels mais aussi des années 50-60-70-80-90, livres, internet… et je dessine. Ensuite je fais un patron du modèle que je choisis parmi mes dessins, je découpe le tissu et je le couds avec mes petites machines !

Quelles sont tes inspirations ?
Je suis très inspirée par toute l’imagerie des années 60, des lignes, de la géométrie… mais aussi par tout ce qui m’entoure, j’observe beaucoup ce qui se passe autour de moi…

Quels sont tes rapports avec le net ?
J’ai créé mon myspace comme tout le monde pour avoir une vitrine qui présente mon travail. Je l’utilise un peu comme un site en attendant d’en avoir un vrai (bientôt). C’est aussi un outil de promo (en publiant des bulletins) mais je ne mesure pas réellement l’impact que ça a…

Peux tu nous cité quelques graphistes, dont tu aimes particulièrement les créations ?
J’adore l’univers des FRIENDS WITH YOU, des Belges ERS, Guillaumit, Jeremy Ville, Huskmitnavn, Poch, Honet , Chaos…

Merci à Joséphine Gravis pour le temps passé et sa gentillesse.