Pour dresser le portrait du tote, il faut en étudier ses différents aspects. Shopping bag pour les uns, sac de plage pour les autres, le It Bag a plus d’un tour dans son sac. Sa réussite repose d’ailleurs sur sa pluralité. Multi-disciplinaire et tout-terrain, il s’accommode à tous les quotidiens. Bobo, imprimé, intello, branché, cut & sew, négligé (…), son dénominateur commun demeure dans sa déconcertante simplicité. Ce qui en fait un sac pas cher et malin, largement diffusé et adopté. Et pour cause, aujourd’hui, même la loi est de son côté…

Un sac tellement pratique au quotidien

Porté à l’épaule, le tote bag est aujourd’hui majoritairement utilisé pour y glisser ses courses ou autres objets quand le sac à main est déjà plein. Souvent réalisé en toile de coton, il est d’une taille moyenne, reste souple et solide. Un sac d’appoint bien résistant donc qui a rapidement trouvé son public. Pour les courses alimentaires, les grands tote bags en coton épais sont souvent privilégiés. D’autres plus fins sont tops dans le sens où ils se faufilent facilement dans votre sac. Ils se plient ou se roulent en boule, c’est selon. Ils peuvent même devenir votre sac à main tout court. Votre favori. Tellement ils sont pratiques, réutilisables et peu chers (de gratuit à 30 euros). Bref, rien ne leur résiste. Pour chaque occasion, c’est le nouveau sac à main à adopter. Et une fois que l’on a réellement compris son utilité, il est difficile de s’en passer. Plus besoin de s’encombrer, le tote bag a l’art de combiner les options. Ce sac de rangement sert tout au long de l’année !

Un sac multi-tâches et tout terrain

Outre son côté mignon ou esthétique, le fait qu’il prenne peu de place est un argument de poids. Pliable, c’est un sac vertueux. On comprend mieux pourquoi les modeux le dressent au rang de number one. De part sa grande contenance, on peut y caser pas mal de choses. Par contre, impossible de l’organiser. A moins de s’appeler Mary Poppins.

Pas de poches intérieures ni de fermeture. En tout cas pour les modèles de base les plus courants. Mais rien ne vous empêche de le customiser, d’ajouter une pression ou une fermeture éclair. Et puis, l’été, on le désigne illico pour aller à la plage. Avec dedans serviette, tongs et auto-bronzant. Idéal également pour un pique-nique entre amis. Parfait pour aller en cours ou au travail, il fera l’affaire en contenant tout le matériel nécessaire tout en restant tendance pour flâner au clame. Bref, le T-bag sert à peu près à tout. Et ce tout au long de la journée. Saison après saison. Ainsi, roulé en boule, le tote bag est réellement maniable et commode. Et même écolo à ses heures perdues.

La vogue du fait maison

Assembler, broder, imprimer, customiser… Le DIY marche bien entendu pour les tote bags. Dans l’idée que rien ne se jette et que tout se recycle, il vous suffit d’avoir ciseaux, aiguilles, chutes de tissus et huile de coude, et vous réaliserez un tote bag avec des petits riens.

Dénichez donc en premier un tissu résistant et épais. On peut par exemple donner une seconde vie à un rideau. Si l’envers du tissu convient, pas besoin de doublure intérieure. Il suffit de coudre un revers sur le haut et le bas de chaque partie, avant de coudre les trois côtés. En quelques minutes, on se retrouve avec un tote bag tout neuf. Pour les anses, tout est possible, comme une vieille ceinture en cuir dont on ne se sert plus. A présent, il est de plus en plus courant d’acheter des tote par dix sur le web afin de décorer ce coton écru le soir venu. On y exprime son humeur et son humour. Toujours avec amour.

Le tote bag, cet écolo

En 2010, on estimait que 8 à 12 milliards de sacs plastique étaient en circulation en Europe pour emballer les produits frais et empaqueter les courses. Depuis la loi sur la transition énergétique de 2015, ces sacs polluants à usage unique ont presque disparu des magasins. En effet, bon nombre d’entre eux finissaient leur vie au fond des océans où 80% des déchets retrouvés sont tout de même constitués de plastique… Selon une étude de la fondation Ellen McArthur, environ 150 millions de tonnes de plastiques flotteraient dans les océans aujourd’hui. Et en l’état actuel des choses, les experts prédisent que les océans devraient contenir une tonne de plastique pour trois tonnes de poisson en 2025 et plus de plastique que de poissons en 2050.

Pourquoi vous préciser cela ? Tout simplement car de nombreuses séries de tote bags sont réalises en coton bio, majoritairement composés en coton sergé et piqué. Des sacs robustes qui nous permettent de faire un geste pour la planète. Une manière de faire du shopping de manière responsable. Plus écologiques et durables, ces modèles se trouvent en bout de caisse, dans des milliers de boutiques branchées ou encore sur le web. Certaines enseignes n’hésitent plus à les utiliser pour remettre les achats à leurs clients, qui par la suite les réutiliseront au quotidien, avec le logo de la marque apparent. Ce qui est loin d’être anodin en terme de marketing. Bref, c’est une belle alternative contre la pollution et donc pour l’environnement. Increvables et biodégradables, ils sont réutilisables à volonté. Une véritable vertu à l’heure des enjeux que nous connaissons en matière de développement durable.

Quand la législation appuie les tote-bags

Outre la loi sur la transition énergétique de 2015, tous les commerces ont vu la législation changer en France depuis le 1er juillet 2016. Depuis cette date, les sacs plastiques d’une épaisseur inférieure à 50 microns sont interdits à la distribution. Pour les commerçants, qui cherchent d’emblée des solutions de remplacements, les possibilités sont limitées. Parmi les options qui s’offrent à eux, outre la distribution de sacs plastiques épais ou de sacs en carton, l’alternative se nomme bien entendu le tote bag. Bien plus classe qu’une énième poche plastique, n’est-ce pas ? Souvenez-vous de ces commissions que l’on portait jadis à bout de bras avec ces sacs en plastique qui craquaient au coin quelques secondes avant que nous passions le pas de notre porte d’entrée. Bref, dans ce cas précis, avec son look de minet, le tote est carrément plus classe. Attention tout de même à nos épaules car les anses restent malgré tout très fines. Evitez de trop les charger, au risque qu’une de vos épaules se transforme en rosbif. De là vient la nécessité de se dégoter toute une collection de différents modèles. Autant destinés à la promotion que pour notre look de tous les jours.


Pour prolonger un peu la lecture :

Tote Bag : Qui es-tu ?
Le support idéal pour la promo
Des Totebags par millions
Petites histoires de Tote Bags