DES SWEATS BASIQUES, INTEMPORELS ET PRATIQUES

En contraste avec leurs homologues graphiques, les sweatshirts basiques n’ont jamais été aussi tendance, depuis que les pontes de la Silicon Valley se les sont appropriés. Pour notre plus grand bonheur. Notre plus grand bien, aussi. Le sportswear - ou plutôt le normcore - est devenu chic. Une mode qui ne laisse plus de côté ces sweats unis que jadis nous abandonnions lâchement au fond de nos placards saturés. Nous les portions alors uniquement le week-end, à l’abri des regards, bien confortablement installés dans le canapé, devant la télé. Aujourd’hui, ce temps et bel et bien révolu. Zuckerberg et consors sont passés par là. Le sweat basique, qu’il soit à poche ou à capuche, est fièrement porté dans la rue, au bureau et même en soirée. Comme quoi il ne s’est jamais complètement démodé. Un vêtement qui pour toujours ne nous laissera plus indifférent, désormais décliné dans une multitude de coloris. Medium is Message disait Mac Luhan. Avec ce bout de molleton épuré, cela n’a jamais été aussi vrai.

  • Filtres avancés

Sorry Dude. On a encore rien mis ici.

UN STANDARD 100% MOLLETON

Le sweatshirt basique, c’est un peu un retour aux années 90. La qualité de la coupe et la multiplicité des couleurs en plus. Sa force est dans l’uni. Dans son alliage de sobriété et de simplicité. Re-popularisé par les startupeurs de la Silicon Valley et par les fashionista qui prônent le retour aux essentiels, le sweat épuré de tout artifice, nettoyé de tout parasite signe son grand retour. Un must-have 100% molleton qui par son silence délivre pourtant une tonne de valeurs et de signaux. Du simple désir de discrétion au rêve d’un monde meilleur, qui en revient à ses fondamentaux. Un monde en décroissance. Une monde saturé de motifs et de visuels, dans lequel la différence se matérialise désormais dans l’abstinence. 

POUR UN LOOK SPORTY CHIC

On peut le porter au-dessus d’un T-shirt basique, simplement avec un jean. Avec un trench pour un look à la fois sporty et chic. Le marier avec un chino, un jogging, une veste-coupe vent, une doudoune. Il n’y a pas vraiment de limite au basique. Comme pour ses couleurs. Même si le noir, le beige, le gris, le marine, ou le bordeaux restent des valeurs sûres. Tout est permis quand on sait accorder ses gammes, composer ses tenues. Un vêtement à la source du style. Simple, beau et passe-partout, il te permet de construire un look purifié, tout en évitant les fautes de goûts. Alors oui, tu devrais posséder au moins 2 ou 3 sweat-shirts basiques dans ta garde-robe. Question de principe, question de pratique.